C'est dans la complexité et les contraintes que les architectes tirent bien souvent leurs plus beaux projets. Les difficultés sont sources d'imagination et d'idées comme ici avec ce projet signé Nicola et sa création d'un espace dans l'espace …


La problématique du projet fut la suivante : Une famille se prépare à accueillir leur second enfant. Dès lors, les parents désirent restructurer leur appartement afin de créer une troisième chambre. Mais voilà, la superficie de leur bien ne le permet pas. La solution fut donc d'inverser les deux chambres existantes, afin de profiter de l’espace de la plus grande pour qu’Arthur puisse prochainement la partager avec son petit frère. 


De là commence le travail de conception de Nicola avec la volonté de recréer dans une pièce longue et étroite, "une architecture dans l'architecture", "Mon mode de travail consiste à tirer d'un lieu, d'une situation, ou de données, des contraintes constructives pour en sortir une idée forte, fondatrice d'une architecture pensée et sensée", nous confie-t-il.


L'idée était de conserver un espace de jeu tout en accueillant deux lits et des rangements. Ici, le vide devient alors une entité volumétrique. Nicola a donc créé une structure unique, un geste architectural fort, conçu afin de s'implanter dans la longueur de la pièce tout en utilisant la hauteur sous plafond pour ne pas encombrer l'espace au sol, "Nous avons donc imaginé une construction sur deux niveaux, sous la forme d'un seul volume regroupant tous les éléments nécessaires (penderie, rangements, lits… )". La problématique de la structure s'est donc finalement transformée en une idée fondatrice du projet. Le garde-corps prend forme sous un assemblage de cordes tendues faites à partir de structures tubulaires en acier recouvert par une corde, ce qui donne un un garde-corps léger tout en étant solide, sans aucun risque pour les enfants. 


La façade devient un élément à la fois esthétique et structurel qui donne de la dynamique et du relief à la pièce. L'ensemble est homogène et se fond parfaitement dans le décor. 


Pour finir, afin d'apporter une touche ludique et ouvrir le domaine de l'imaginaire et du jeu aux enfants, la structure reprend les codes d'une maison traditionnelle avec des escaliers, une fenêtre et une entrée.